PEPITES

Quel est le Sens de la Vie ?

Robert Fulghum raconte cette histoire d'un de ses professeurs, un homme sage qui s'appelait Alexander Papaderos :


A la fin d'un séminaire, le Dr Papaderos se retourna et fit le geste rituel : "Y a-t-il des questions ?"

Le calme régnait dans la salle. "Pas de questions ?" Alors, j'ai demandé : "Dr Papaderos, quel est le sens de la vie ?"

Le rire habituel suivit, et les gens commençaient à s'agiter pour partir. Papaderos leva la main et immobilisa la salle, et me regarda pendant un long moment, s'enquérant du regard si j'étais sérieux, et de voir à mon regard que je l'étais.

"Je vais répondre à votre question." Prenant son portefeuille dans sa poche, il en sortit un très petit miroir rond, de la taille d'une pièce de monnaie. Et il a dit à peu près ceci :

"Quand j'étais petit enfant, pendant la guerre, nous étions très pauvres et nous vivions dans un village isolé. Un jour, sur la route, j'ai trouvé les morceaux d'un miroir cassé. Une moto allemande avait été détruite à cet endroit.

"J'ai essayé de trouver toutes les pièces et de les mettre ensemble, mais ce n'était pas possible, alors j'ai seulement gardé le plus gros morceau. Celui-ci. Et en le grattant sur une pierre, je l'ai arrondi. J'ai commencé à jouer avec, comme un jouet, et je suis devenu fasciné par le fait que je pouvais réfléchir la lumière dans les endroits sombres où le soleil ne brillerait jamais dans des trous et des crevasses profonds et des placards sombres. C'est devenu un jeu pour moi d'amener la lumière dans les endroits les plus inaccessibles que je pouvais trouver.

"J'ai gardé le petit miroir, et en grandissant, je le sortais dans les moments de repos et poursuivais le défi du jeu. Devenu homme, j'ai commencé à comprendre que ce n'était pas seulement un jeu d'enfant, mais une métaphore de ce que je pourrais faire de ma vie. J'en suis venu à comprendre que je ne suis pas la lumière ou la source de lumière. Mais la lumière, la vérité, la compréhension, la connaissance est là, et elle ne brillera dans de nombreux endroits sombres que si je la réfléchis.

"Je suis un fragment de miroir dont j'ignore tout du dessin et de la forme. Néanmoins, avec ce que j'ai, je peux réfléchir la lumière dans les endroits sombres de ce monde, dans les endroits noirs dans le cœur des hommes et changer certaines choses chez certaines personnes. Peut-être que d'autres peuvent voir et faire de même. C'est ce que je suis. C'est le sens de la vie."

Et puis il prit son petit miroir, et le tenant délicatement, il attrapa les rayons lumineux de la lumière du jour à travers la fenêtre, et les réfléchit sur mon visage et sur mes mains jointes sur le bureau.

Robert Fulgum
It Was On Fire When I Lay Down On It