ARTICLE SUR LA SOPHRO-ANALYSE

La libération des mémoires prénatales et de la naissance

Tiré de l'article de Christine Louveau paru dans PsychoRessources

La libération des mémoires prénatales et de la naissance, grâce à la Sophro-analyse des mémoires prénatales, de la naissance et de l'enfance, offre un cheminement d'ouverture de conscience et de réconciliation avec nous-même et avec le monde.

Changer : comment ?


Les scientifiques s’accordent sur le fait qu’il n’existe pas de réalité objective, et que nous construisons notre réalité selon nos perceptions - notre vision du monde, laquelle est constituée de toutes nos croyances - certaines aidantes, comme "la vie est belle" ; d’autres, limitantes et qui vont nous empoisonner la vie, comme "je n’y arriverai jamais". Par exemple, avoir la croyance que "je n’ai pas confiance en moi", amène à mettre en place, consciemment ou inconsciemment, des comportements qui vont à l’encontre de la réussite (se dévaloriser, rester en retrait, se saboter, etc.). Et le bilan fait au sujet de ces comportements viendra reconfirmer la croyance initiale. C’est la boucle des croyances, qui vont continuellement se répéter dans notre vie, jusqu'à ce que nous décidions de les changer.

Ce changement est possible grâce à notre faculté de plasticité neuronale, capacité naturelle que possèdent les neurones du cerveau de défaire et former de nouvelles connexions. Ce qui signifie que chacun dispose du choix de changer les croyances et les comportements qui le maintiennent prisonnier. Pour ce faire, la méthode de Sophro-Analyse des mémoires prénatales, de la naissance et de l’enfance consiste à aller en toute sécurité à l’origine de ces croyances, pour en comprendre le sens et les transformer.

Le scénario prénatal


Dans les années 1990, le Dr Claude Imbert a révélé le rôle fondateur des empreintes prénatales dans la construction du psychisme humain. D'après ses recherches sur la vie intra-utérine (1), notre conscience capte, enregistre et évalue toutes les informations dans le ventre et dans l’environnement immédiat denotre mère. Pendant cette période, nous allons vivre des moments difficiles où des émotions noussubmergent (par exemple : sentiment d’abandon, de rejet, de ne pas être conforme, de culpabilité). En l’absence de compréhension, le fœtus que nous sommes, donne une interprétation à l’évènementdouloureux et en fait une croyance qui se grave en lui. Les principales croyances les plus limitantes sont : "je n’ai pas de valeur", "je ne suis pas digne d’être aimé/e", "j’ai fait quelque chose de mal et je mérite d’être puni/e".

Pour faire face aux souffrances vécues, le fœtus décide de mettre en place des stratégies de survie telles que : se couper de ses ressentis et/ou de ses pensées, décider de se débrouiller seul ; et des stratégies pour tenter d’être aimé/e ou reconnu/e telles que : se faire tout petit, être parfait, faire plaisir, se dépêcher, être fort, travailler dur, nier ses besoins. De plus, quand le fœtus se croit responsable/coupable d’un événement apparu dans le ventre de sa mère ou à l’extérieur , il met en place des stratégies de punition, telles que : ne pas réussir, ne pas trouver le bonheur, ne jamais être aimé/e, ne pas exister.

Ainsi, les trois principales croyances limitantes - la dévalorisation, le manque d’amour de soi et la culpabilité -, ainsi que les scénarios de survie et de punition, vont se reconfirmer tout au long de la vie, de plus en plus fort, jusqu'à dégrader tous les domaines de l’existence, en nous entraînant dans des spirales d’auto-sabotage.

Les principales empreintes de la vie intra-utérine


D'après le Dr Claude Imbert (2), des empreintes de la vie intra-utérine laissent des marques profondes dans la psyché et conditionnent la vie future de l'être. Parmi celles-ci, l'empreinte gémellaire est la plus fréquente. Les scientifiques ont confirmé que le nombre de jumeaux conçus dépasse largement le nombre de jumeaux qui naissent (3). Ainsi, au début, il y a souvent avec nous dans le ventre de notre mère, un ou plusieurs jumeaux, qui meurent spontanément. Cette perte gémellaire est vécue comme un drame et a des conséquences psychologiques telles que : dépression, incomplétude, échecs par sabotage.

Le non-désir est une autre empreinte très fréquente à guérir. Suite à un état d’âme passager ou récurrent de la mère, il entraîne chez le fœtus des sentiments de dévalorisation, de n’être pas aimable et de culpabilité de s’être imposé. Le désir conscient ou inconscient des parents d’avoir un enfant de sexe différent du fœtus (désir de garçon alors que c’est une fille, ou inversement) est un cas de non-désir, qui amènera l’enfant à devoir se conformer à leurs attentes pour être aimé.

Les principales empreintes de la naissance


La naissance est un événement majeur dans la vie de l’être, et selon le déroulement de l’accouchement- spontané ou déclenché, prématuré, voie naturelle, césarienne, présentation en siège, forceps, etc. -, les conséquences psycho-émotionnelles et somatiques de la naissance sont nombreuses, par exemple : angoisses, paniques, phobies, peur d’être étranglé (circulaires du cordon). Or, les conditions et la manière dont sera vécue la naissance (circonstances, états d’âme, croyances, etc.)seront déterminantes dans toutes les dynamiques de décisions et de réalisations de sa vie future. Les conséquences porteront sur les capacités à : prendre ses décisions, s’engager, s’élancer dans la vie,surmonter les épreuves, mener sa relation avec les autres.

La libération des mémoires prénatales et de la naissance


Le cheminement de guérison proposé par la Sophro-Analyse des mémoires prénatales, de la naissance et de l’enfance, consiste, en toute sécurité, à transformer ces croyances limitantes et à en retrouver et accepter le sens. Dans un simple état de relaxation consciente, nous apportons à notre fœtus figé dans ses interprétations douloureuses, des compréhensions nouvelles. Ces nouvelles prises de conscience lui permettent d’être sécurisé et de penser, agir, ressentir, grandir, sentir qu'il est du bon sexe, prendre son temps, réussir, être lui-même, etc.

Les prises de conscience permettent également de mettre en lumière tous les trésors de capacités et de talents que nous avons eus à développer pour survivre et tenter d’être aimé/e : recontacter la confiance en soi, se sentir capable, retrouver l’estime de soi, se savoir aimable, prendre sa place,trouver le sens, etc. En découvrant une autre vision de notre histoire prénatale, nous accédons à un champ de conscience élargi et pouvons prendre de nouvelles décisions en conscience. Dans une ouverture de cœur et de conscience plus vaste, nous devenons les créateurs de notre vie, pour une vie plus riche et épanouissante.

Bibliographie


  1. 1. Dr Claude Imbert, L'avenir se joue avant la naissance, Editions Visualisations holistiques.
  2. 2. Dr Claude Imbert, Un seul être vous manque – et si vous aviez perdu un jumeau ?, Editions Visualisations holistiques.
  3. 3. http://en.wikipedia.org/wiki/Vanishing_twin